Livraison gratuite jusqu’au 15 décembre !


phao est une ligne de vêtements lancée en 2007 par Amandine Carmeille. Le désir et la création de phao se situent entre deux villes, Vientiane et Berlin, et deux amitiés, avec Phoudeng Mixayphong de l’Isle sur la Sorgue aux rives du Mékong d’une part et Bettina Kanz à Kreuzberg-Berlin d’autre part.

En 2005, Amandine Carmeille est engagée comme apprentie-assistante dans l’atelier de couture de Bettina Kanz à Berlin. Pendant deux ans, elle va parfaire sa technicité et développer sa créativité au contact amical et professionnel de la créatrice berlinoise de la griffe glamour-urbaine BeKanz. Phoudeng Mixayphong, elle, de son côté crée un atelier à HouaKhoua (Laos) et propose à quelques femmes travaillant pendant six mois dans les rizières de la rejoindre le reste de l’année afin de se former à la confection et d’être rémunérées personnellement, leur assurant par là même une indépendance économique par rapport à leurs obligations familiales traditionnelles.

C’est dans l’atelier berlinois qu’Amandine Carmeille conçoit alors les patrons de la première collection phao. Ce sont les femmes indépendantes de l’atelier de HouaKhoua qui les assembleront pour fabriquer les premières robes équitables phao.

Aujourd’hui, après plusieurs séjours de travail au Laos, des rencontres annuelles dans le Sud de la France et des échappées berlinoises inspirantes et régulières, Amandine Carmeille propose annuellement de nouvelles collections phao. Ces collections sont basées sur deux gammes de tissus, l’une provenant du sud-est asiatique (bambou ou coton) et l’autre provenant d’Italie (coton ou soie). Depuis 2014, la production de phao est réalisée à 50% dans l’atelier de Phoudeng Mixayphong à Vientiane au Laos et à 50% dans un atelier français situé à Nimes dans le Gard.